Quidam Couverture

Les Quidams

Les Quidams ne se reconnaissent dans aucune essence idéologique particulière. Leur raison d’être, c’est de lutter contre les prédateurs de l’information qui abreuvent l’Occident de vérités tarabustées. Il n’y a pas de profil Quidam déterminé. Certains sont citoyens de nations ennemies, d’autres se réclament de dieux différents. Les Quidams, toutes générations comprises, ne sont ni des insoumis, ni des rénovateurs, ni des exécuteurs de volonté divine. En fin de compte, ils ne veulent que se regarder dans la glace en se disant qu’eux, ils n’ont jamais baissé les bras. Leurs péripéties nous entraînent de Vienne au Kosovo, de Jérusalem au Soudan du Sud, et de la Wallonie à l’Amérique du Sud. Les Quidams ne sont pas des paladins, rien que des mortels qui refusent de donner le change. Qu’ont en commun un cadre supérieur de la banque du Vatican, un chef d’orchestre viennois, un marchand d’armes, une mannequin ex-membre des forces spéciales israéliennes, un diplomate libanais délégué de l’UNESCO et une économiste américaine ? Cette fresque romanesque nous emporte au cœur d’un groupe mystérieux d’éminences grises et de leurs relations complexes.
Arye Dreyfus, inspecteur régional pour le ministère de l’Éducation israélien, a vécu une enfance marquée par la Shoah. Ses affectations éducatives ont été émaillées par de longues missions à l’étranger, notamment en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Sénégal. Cela lui a valu un article plutôt flatteur dans le Haaretz, intitulé « Le nouveau juif errant » et repris par un journal en langue russe à la parution de son troisième roman, L’Auberge. Les Quidams est son cinquième roman.

Collection : Ex Nihilo

Date de parution : 01/06/2021

Nombre de pages : 256

Format du livres : 13,5 x 22 cm

EAN : 978-2-492536-09-0

Prix : 19.00 €

Quidam Couverture

Les Quidams

Les Quidams ne se reconnaissent dans aucune essence idéologique particulière. Leur raison d’être, c’est de lutter contre les prédateurs de l’information qui abreuvent l’Occident de vérités tarabustées. Il n’y a pas de profil Quidam déterminé. Certains sont citoyens de nations ennemies, d’autres se réclament de dieux différents. Les Quidams, toutes générations comprises, ne sont ni des insoumis, ni des rénovateurs, ni des exécuteurs de volonté divine. En fin de compte, ils ne veulent que se regarder dans la glace en se disant qu’eux, ils n’ont jamais baissé les bras. Leurs péripéties nous entraînent de Vienne au Kosovo, de Jérusalem au Soudan du Sud, et de la Wallonie à l’Amérique du Sud. Les Quidams ne sont pas des paladins, rien que des mortels qui refusent de donner le change. Qu’ont en commun un cadre supérieur de la banque du Vatican, un chef d’orchestre viennois, un marchand d’armes, une mannequin ex-membre des forces spéciales israéliennes, un diplomate libanais délégué de l’UNESCO et une économiste américaine ? Cette fresque romanesque nous emporte au cœur d’un groupe mystérieux d’éminences grises et de leurs relations complexes.
Arye Dreyfus, inspecteur régional pour le ministère de l’Éducation israélien, a vécu une enfance marquée par la Shoah. Ses affectations éducatives ont été émaillées par de longues missions à l’étranger, notamment en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Sénégal. Cela lui a valu un article plutôt flatteur dans le Haaretz, intitulé « Le nouveau juif errant » et repris par un journal en langue russe à la parution de son troisième roman, L’Auberge. Les Quidams est son cinquième roman.

Collection : Ex Nihilo

Date de parution : 01/06/2021

Nombre de pages : 256

Format du livres : 13,5 x 22 cm

EAN : 978-2-492536-09-0

Prix : 19.00 €